IMG_2097

La symphonie du hasard, Livre 1
Douglas Kennedy
Éditions Belfond
Extrait
Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d'intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l'extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées. 
Résumé
Alice Burns est une jeune éditrice, rend visite à son frère Adam, qui est en prison. Celui-ci, voulant soulager sa conscience, lui révèle un secret qui pourrait modifier l'équilibre de la famille. Ensuite, alors que je pensais que le livre allait être centré sur Adam, c'est la jeunesse d'Alice, dans l'Amérique des années 70, sous la présidence de Richard Nixon, qui nous est racontée.
Mon avis 
J'avais beaucoup d'appréhensions à lire ce livre. Peu de temps avant de le commencer, je voyais circuler des avis sur les réseaux sociaux : certains étaient très positifs, d'autres décrivaient une déception très forte. Je n'avais pas lu de romans de Douglas Kennedy depuis des années et j'avais peur que La symphonie du hasard ne me donne pas l'envie de renouveler l'expérience.
 
Or, même s'il m'a fallu un peu de temps pour entrer dans l'histoire, c'est le contraire qui s'est produit. J'ai énormément aimé. Lorsque l'on s'attache aux personnages, c'est gagné. Et je me suis extrêmement attachée à Alice. C'est une jeune fille avec beaucoup de valeurs, révoltée par l'intolérance. Mais sa jeunesse fait qu'elle a aussi des idées bien arrêtées, sans nuances. La guerre au Vietnam a marqué les esprits des Américains, c'est une étudiante engagée que nous découvrons. Alice va jusqu'au bout de ses idées. Dans ce premier opus, elle nous révèle les dysfonctionnements de sa famille, mais également ceux de la société américaine. 
 
Douglas Kennedy décrit très bien les pensées et les actions d'Alice. Le temps de ma lecture, j'ai oublié que l'auteur était un homme, tant je suis entrée dans la psychologie de notre héroïne. La symphonie du hasard m'a fait penser à une saga familiale comme je les aime.
 
Par contre, je dois être honnête, il m'est arrivé de relire certains passages, plusieurs fois. N'ayant peut-être pas assez de culture sur l'Amérique, il m'est arrivé que ce ne soit pas fluide pour moi. 
 
En conclusion, j'ai énormément aimé ce livre 1, la vie d'Alice m'a captivée. J'ai eu la bonne surprise de voir qu'il ne me faudrait pas trop attendre pour lire la suite. Le livre 2 sort le 15 mars et le livre 3, le 3 mai 2018. Je suis impatiente de lire la suite.
 
Merci beaucoup à Babelio.com et aux Éditions Belfond pour cette Masse Critique spéciale.
Livre lu en janvier 2018