066EA9AB-FF03-4CD8-AC4F-2106A2ED7DA8

IMG_2220

 

Les infirmières de Notre-Dame, Flavie,

Marylene Pion

France Loisirs/ Éditions De Borée

 

Présentation

J'ai lu la première partie de la saga Les infirmières de Notre-Dame, dans la version France Loisirs, qui compte deux tomes par livre. Sur le site, il est indiqué que vous ne pouvez plus le commander par internet, mais qu'il est possible de le réserver dans certaines boutiques.
La bonne nouvelle, c'est que Flavie est parue en livre de poche, aux Éditions De Borée, le 16 novembre 2017.
En ce qui me concerne, j'avais été prévoyante et j'avais acheté les quatre tomes d'avance (Flavie/ Simone/ Evelina/ Sur le front). Ca sert d'avoir une pile à lire.😀

 

Résumé

 

En 1936, Flavie intègre l'école d'infirmières de l'Hôpital Notre-Dame de Montréal. La formation est délivrée par des médecins et des religieuses. Ces dernières n'apprécient pas que des civiles remplissent le rôle qui leur était dévolu antérieurement. Flavie va nouer une réelle amitié avec Simone, une ancienne institutrice, qui veut éviter un mariage de raison et Evelina, qui espère épouser un médecin.

 

Mon avis

 

Ce que j'aime dans ce genre de saga familiale, c'est que c'est un mélange de saga et de roman du terroir.

 

L'écriture donne une fausse impression de simplicité, ce qui fait que les pages se tournent seules. J'ai eu la sensation de faire partie de cette histoire. C'est fluide et très agréable à lire et on ne veut pas le lâcher.

 

Les trois amies ont une personnalité complètement différente. Simone est La jeune fille sage et sérieuse du trio, Evelina est plus fantasque, avec une liberté de penser et d'agir plus grande. Quant à Flavie, c'est une jeune fille qui manque de confiance en elle, qui a les pieds sur terre, mais qui s'amuse de l'exubérance d'Evelina.

 

Comme le titre l'indique, cet opus concerne plus particulièrement Flavie. Nous suivons la première année d'études de ces jeunes femmes, de son point de vue à elle. Cette période est un grand changement pour elle : elle quitte sa campagne, elle découvre le métier d'infirmière ainsi que les tâches subalternes, elle est courtisée par deux hommes et surtout, elle découvre un secret familial qui la concerne. C'est une jeune fille très attachante, remplie d'empathie.

 


Marylene Pion décrit très bien de quelle façon étaient perçues les laïques qui souhaitaient devenir infirmière. Elle donne également un aperçu de leur formation. Dans ce premier tome, nous sentons que le contexte historique en Europe, avec la montée du nazisme, aura son importance dans la suite de la saga.

 

Ce livre comporte aussi de l'humour. Dans ce climat scolaire de franche camaraderie, il y a Georgina. Cette fille, dès le début de l'histoire, est la rivale des trois amies. Elle est jalouse et fera son possible pour leur nuire. Heureusement qu'Evelina ne s'en laisse pas conter, mais que Simone sait tempérer cette dernière.

 

Ce livre est le premier d'une jolie série. J'ai énormément aimé suivre ces jeunes femmes très attachantes, leurs succès et leurs déboires. Ce livre renvoie à notre jeunesse, à l'amitié entre filles, les études, la considération de la femme au siècle dernier. Je pense que je n'attendrai pas longtemps avant de lire la suite.