IMG_2271

Les légendes oubliées du Berry
Serge Camaille - Christophe Matho
Éditions Marivole
Présentation éditeur
 
Les mythes de notre identité régionale

Nos légendes populaires partent en général d’une histoire vraie, vieille de centaines ou de milliers d’années. La légende fait référence à un lieu, à un objet, à un personnage. Elle était racontée le soir à la veillée, de bouche-à-oreille et de génération en génération. Au fil du temps, la légende est devenue un mythe, elle a perdu en précision, mais elle a gagné en fantaisie. Dans le Berry, elle a pu naître d’une source, d’une forêt, d’un chevalier. Elle a rencontré des êtres fantastiques, des fées, des sorciers ou des rebouteurs ou le diable lui-même. Nos légendes berrichonnes sont un élément essentiel de notre culture locale. En effet, elles nourrissent profondément l’imaginaire de gens qui vivent dans notre terroir. Elles sont probablement l’élément le plus ancien qui forge notre culture régionale. Les légendes berrichonnes sont notre imaginaire commun. À l’heure de la mondialisation et de la « culture unique », il est important de retrouver les mythes qui font notre identité régionale.

 

Les auteurs

 

Christophe Matho est éditeur, Serge Camaille est romancier. Ensemble, ils recherchent les légendes populaires du Berry que des ethnographes du XIXe siècle ont transcrites de l’oral à l’écrit pour éviter qu’elles ne soient oubliées à jamais. Serge Camaille les utilise comme source d’inspiration pour ses romans et Christophe Matho nous les restitue chaque année dans l’Almanach du Berrichon. Dans cet opus, ils ravivent l’ambiance des anciennes veillées berrichonnes où furent contées durant des siècles ses histoires merveilleuses.

 

Mon avis

 

N'étant pas habituée à ce genre littéraire, j'ai lu ce livre, au départ, sans savoir ce que j'allais y trouver.

 

Les légendes sont regroupées par thème. Voici quelques exemples : la birette, les sorciers, le Diable, les légendes romantiques, les animaux surnaturels, etc.
Ce livre est un très bel ouvrage qui comprend de belles illustrations en noir et blanc.

 

J'ai, malheureusement, failli passer à côté de ce recueil qui m'a donné beaucoup de plaisir. J'ai commencé la première page...et je n'ai rien compris. Heureusement, une semaine après, ma curiosité a été la plus forte et j'ai tenté à nouveau. Je m'explique : les deux premières histoires de Gargantua sont en patois berrichon. Même si je comprenais le sens général, je ne comprenais pas toutes les phrases. Mais, rassurez-vous, toutes les autres légendes sont relatées en français habituel, et non pas en patois.

 

Alors, un conseil, ne faites pas comme moi je l'ai fait au début, continuez la lecture. Vous ne le regretterez pas.😀

 

Je me suis énormément amusée à lire ce livre. J'ai pris beaucoup de plaisir à réfléchir au sens caché de certaines légendes. Pour certaines, la morale est explicitement énoncée, mais pour d'autres, c'est un jeu de la découvrir. Certaines sont amusantes, il y a de très bons jeux de mots mais aussi du comique de situation. D'autres apportent un enseignement historique sur les croyances de l'époque. Mais il y en a aussi qui sont très émouvantes. Page 40, par exemple, "Une étrange birette" m'a beaucoup touchée. Avec la lecture de quelques-unes, j'ai retrouvé mon âme d'enfant.

 

Les légendes oubliées du Berry est un livre qui peut se lire en prenant les légendes au premier degré ou qui peut pousser à la réflexion, selon votre envie du moment. Les textes sont courts. Aussi, je m'amusais à en lire quelques-uns par jour.

 

C'est un très bel ouvrage que je transmettrai à ma fille, lorsqu'elle sera en âge de le lire et de l'apprécier. Je vais le ranger dans la partie "beaux livres" de ma bibliothèque.

 

Je remercie les Éditions Marivole, qui m'ont, une fois de plus, permis de découvrir un genre littéraire. Merci pour ce service presse.