IMG_2305

 

Sans elle

Amélie Antoine

Auto-éditée

 

Présentation

 

Ce livre fait partie d'un concept original. Deux auteures, Amélie Antoine et Solène Bakowski, ont écrit, chacune, un livre différent sur deux histoires qui ont le même point de départ. Il s'agit d'une famille composée d'un papa, d'une maman et de jumelles. Le soir du 14 juillet, une des filles, Coline, est punie. Aussi, la maman, Patricia, va voir le feu d'artifice avec Jessica, tandis que sa soeur reste avec leur papa à la maison. Dans Sans elle, Patricia refait le lacet de Coline, avant que celle-ci lui lâche la main. Dans Avec elle, elle le fait sans le serrer. Dans Sans elle, Jessica disparaît, alors que dans Avec elle, cette disparition n'aura pas lieu. Un même point de départ mais un détail change tout.

 

Je suis Amélie Antoine sur les réseaux sociaux, j'apprécie beaucoup son humour, mais je ne l'avais jamais lue. Aussi, lorsque je me suis inscrite sur #NetGalley et que j'ai vu qu'il était possible de lire Sans elle, je me suis empressée de saisir l'occasion.

 

Mon avis

 

J'ai été époustouflée par l'écriture d'Amélie. Elle a une façon de décrire les situations et les sentiments, qui prend aux tripes.

 

J'ai lu ce livre en apnée. Dès le feu d'artifice, lorsque Patricia s'aperçoit que Jessica n'est plus là et qu'elle la cherche, la tension est très forte, mes nerfs étaient à vif. J'ai ressenti dans ma chair de maman, ce que vivait cette mère. Amélie a un talent fou pour nous faire ressentir cette peur, en mêlant le ressenti de Patricia aux éléments extérieurs, tels que le feu d'artifice qui fait résonance à ses pensées. J'ai été scotchée.

 

Ensuite, ce sont les émotions de Coline qui m'ont étreint le cœur. Cette petite fille qui ressent qu'il s'est passé quelque chose, mais qui ne sait pas ce que c'est au départ. Petit à petit, nous découvrons le cheminement dans son esprit. Que c'est douloureux d'être l'enfant qui reste.

 

Dans Sans elle, nous suivons ce que cette soirée a provoqué chez tous les membres de cette famille. Amélie Antoine nous décrit les conséquences que ce soir de juillet a eues sur chacun des protagonistes, leur manière de vivre cette situation au fil des années.

 

Les pages se tournent seules, l'écriture percutante donne envie de lire la suite. La psychologie des personnages est si poussée que j'ai eu la sensation d'être chacun d'eux. La culpabilité, la rancoeur, le désespoir, etc... j'ai tout ressenti comme si je le vivais.

 

Quant à la fin... Amélie Antoine m'a mis K.O.

 

Je vais attendre de me remettre de ce livre coup de poing avant de lire Avec elle. Mais je suis vraiment impressionnée par le talent de cette auteure, Sans elle est une véritable réussite. Ce livre m'a chamboulée.

 

Du même auteur : Les secrets