IMG_2427

 

La disparue de Noël

Rachel Abbott

 Belfond

 

Résumé

 

J'ai découvert que ce livre était la quatrième enquête de Tom Douglas. Cela ne m'a absolument pas gênée. Si je n'avais pas eu cette information, je ne m'en serais pas doutée.

 

Un soir, sur une route verglacée, Caroline a un accident. Elle ne survit pas. Sa fille, Tascha, âgée de six ans, était dans son siège auto, mais à l'arrivée des secours, elle a disparu.
Quelques années plus tard, alors que David, le père de la petite fille, est remarié à Emma, avec qui, il a un petit garçon de dix-huit mois, prénommé Ollie, Tasha réapparaît subitement. L'adolescente ne donne pas d'explications, ne veut pas que la police soit avertie et a un comportement inquiétant. Son retour est-il une bonne chose ou est-il précurseur de drames ?

 

Mon avis

 

La disparue de Noël est un suspense psychologique, ce qui rend la rédaction d'une chronique difficile. Celle-ci sera courte afin de ne pas trop dévoiler d'éléments de l'histoire.

 

Avec des chapitres courts, une écriture très rythmée, Rachel Abbott m'a happée immédiatement. Une fois que j'ai commencé ce suspense, je voulais continuer, tant la lecture était agréable.
Au fil de l'histoire, nous en apprenons plus sur les personnages. Emma, qui, au départ, semble effacée, est un personnage qui se révèle très courageux. Tom Douglas, l'enquêteur attachant, souffre de la mort de son frère Jack. David, quant à lui, son comportement est déstabilisant. Enfin, concernant Tasha, les informations sont distillées au compte-gouttes. Nos sentiments au sujet de chacun changent en fonction des événements.
Plusieurs thèmes sont abordés : enlèvements, esclavage d'enfants, drogue, darkweb... mais le plus fort, pour moi, a été la force que l'amour maternel donne aux femmes.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre. Ce n'est pas seulement un suspense, c'est aussi un drame familial, et j'ai trouvé très intéressant le développement de la personnalité des personnages. L'auteure alterne entre des moments de tension très forte et des moments plus centrés sur l'aspect psychologique, pendant lesquels je me suis questionnée sur la réaction que j'aurais eue, lors de certaines situations.

 

Chronique écrite en décembre 2017

D'autres chroniques de livres du Cercle Belfond

 

Ce soir, on regardera les étoiles... - Ali Ehsani

Les saisons du bonheur - Belva Plain

Un été près du lac - Heather Young