IMG_2116

 

Le Pré des Églantines

Jeanine Berducat

Éditions De Borée

 

Résumé

 

En 1925, Clémence est heureuse avec ses parents au domaine du Repaire, à la campagne. Mais son père décide de la marier au fils du voisin. À sa majorité, aidée par son amie Angeline et la mère de celle-ci, elle fuit à Paris. Elle trouve un emploi de couturière et profite des attractions de la capitale. Cependant, lorsque ses parents sont victimes d'un accident, elle retourne sur ses terres natales et reprend l'exploitation.

 

Mon avis

 

En découvrant la couverture très belle et la quatrième de couverture, j'avais l'intuition que ce livre allait me plaire. ❤️ Je ne m'étais pas trompée.

 

L'écriture est très précise et très réaliste. Jeanine Berducat nous décrit aussi bien la vie rurale que l'étonnement que peut provoquer la vie parisienne à une fille de la campagne. La plume est empreinte de douceur.

 

Ce roman raconte l'histoire de Clémence, une jeune fille qui aime rêver lorsqu'elle mène les vaches au Pré des Églantines. Mais quand son père décidé de la marier à un homme qu'elle n'aime pas, elle fuit. Ce livre nous décrit la place de la femme après la Première Guerre mondiale. C'est aussi une histoire d'amitié trahie. Un secret familial a également un rôle très important dans cette saga. La vie de Clémence sera bouleversée par des bonheurs et des drames. Enfin, Clémence sera amenée à se questionner sur le sens du devoir, la fidélité, le respect de la famille, l'amour... Ses choix la rendront-ils heureuse ? Je vous invite à le découvrir...

 

En conclusion, j'ai énormément aimé Le Pré des Églantines. Je me suis beaucoup attachée à Clémence. Ses sentiments sont si bien dépeints que je me suis identifiée à elle. Ce livre est un mélange de roman du terroir et de saga familiale, et, le résultat est passionnant. Il m'a fait énormément de bien. J'ai été triste de le quitter.

 

Encore une belle découverte grâce aux Éditions de Borée, et particulièrement à Virginie. Merci pour ce beau cadeau.

 

Chronique écrite le 30 decembre 2017