IMG_2630

 

L’Académie des Âmes Abîmées

Thierry Cohen

Éditions Plon

Présentation éditeur

 

À l’Académie des Âmes Abîmées, réparer les vivants est un enseignement, une vocation. Mieux : une mission.

 

Quand Lana et Dylan, deux adolescents en perdition, y sont accueillis, ils sont loin d’imaginer ce qui les attend. Blessés par la vie, perdus dans un monde de haine et de violence, ils vont tenter de se reconstruire.


Mais peut-on retrouver confiance un jour après avoir survécu à de tels drames ? Et quel rôle leurs parrains, Dimitri et Romane, joueront-ils dans la reprise en main de leur destin ?
Entre renaissance, découverte des sentiments, échanges avec des professeurs hors normes et mise en pratique des cours, cette institution secrète dessine un nouvel avenir… Et si elle pouvait changer le monde ?

 

Mon avis

 

La quatrième de couverture ne révélant pas beaucoup de choses, je vais faire de même et juste vous livrer un ressenti.

 

Thierry Cohen est un vrai conteur. Dès la première page, j’ai été happée et je ne voulais plus lâcher cette merveille. Il a l’art de faire ressortir notre empathie à son maximum, tout en créant un suspense puissant et en transformant notre cœur en éponge.

 

Il montre le plus noir et le plus beau de l'âme humaine. Les jeunes qui sont accueillis à l’Académie ont énormément souffert, ils ont vécu des atrocités commises par d’autres, cependant, ce lieu est un refuge dans lequel se trouvent des personnes avec une très belle âme. Mais, il ne s’agit pas simplement d’offrir un refuge à ces adolescents en perdition, l’école leur permet de se reconstruire et d’acquérir les armes pour vivre dans ce monde dans lequel certaines personnes peuvent être des monstres.

 

J’ai lu ce roman avec mon âme d’enfant. J'ai envie d'y croire. Si l'auteur a pu imaginer cette académie, on peut penser qu'elle existe sous une forme ou un autre, qu'il y a d'autres personnes en ce monde, prêtes à aider nos enfants.

 

Après un tel livre, j'ai foi en l'être humain. Les valeurs prônées telles que la bienveillance, l’entraide, la générosité, etc. sans occulter la réalité du monde, m’ont beaucoup touchée. Il est quand même important que je précise que les thèmes abordés sont terriblement d’actualité. Ce roman n’est pas de la guimauve, c’est de l’humanisme au milieu de la noirceur.

 

Certains personnages m’ont énormément émue. J’ai une tendresse particulière pour Dylan. Ce garçon m’a touchée au plus profond de mon cœur. Je me suis également fortement attachée à Lana. Thierry Cohen a un talent pour créer une grande proximité entre le lecteur et les personnages.

 

L’Académie des Âmes abîmées est au-delà du coup de cœur, tant je l’ai aimé.

 

Conclusion

 

Monsieur Cohen, mes émotions ont été à leur apogée du début à la fin, le plaisir a été intense de la première à la dernière page. Je me sens orpheline des personnages, mais remplie d'amour et d’espoir envers l'humanité.