IMG_2729

 

Tous les deux

Nicholas Sparks

Editions Michel Lafon

 

Présentation éditeur

 

Volontairement, je ne mets que la première phrase de la quatrième de couverture. En effet, je trouve que le resumé révèle trop d'éléments importants. 

 

Dans cette nouvelle histoire, l'auteur explore les liens puissants et salutaires qui unissent un père et sa fille.

 

Mon avis

J’ai lu ce roman en août 2017. Voici ce que j’avais écrit :

 

Je viens de terminer ce livre et pendant que j'écris ma critique, mes larmes coulent toujours. Je dis toujours qu'un livre réussi pour moi est un livre dans lequel je m'attache aux personnages que je n'ai pas envie de quitter. Le type de livres qui fait que je ne sais pas quoi lire ensuite. Avec Tous les deux, je suis vraiment dans ce cas de figure.

 

Chaque chapitre commence par un passage en italique. Il s'agit d'un souvenir que se remémore Russel Green. Ensuite, le reste du chapitre reprend l'ordre chronologique de l'histoire.

 

On assiste à la chute de cet homme, au niveau de sa vie professionnelle et maritale. Oh, que je l'ai aimé cet homme, dans sa quête du bonheur pour sa fille London de 5 ans. Et cette petite fille qui me fait tant penser à la mienne, je l'ai adorée aussi. Russ n'a pas conscience d'être un homme bien, mais c'en est un.

 

D'autres personnages très attachants gravitent autour de ce petit monde. Mais je vous laisse les découvrir.

 

Je ne veux pas en dire trop mais je précise juste que la personne pour qui j'ai le plus pleuré, je ne l'évoque pas dans ma critique, afin de laisser le mystère.

 

J'avais acheté ce livre lors de sa sortie et je me l'étais gardé comme un cadeau pour les vacances. Comme j'ai bien fait ! Du grand Nicholas Sparks, un vrai bonheur. Ce livre est beaucoup plus profond qu'il en a l'air. C'est un coup de cœur pour moi.❤️

 

Chronique écrite en août 2017