IMG_2709

 

La fiancée au corset rouge

Pascale Dussault

France Loisirs

JCL Éditions

 

Quatrième de couverture

 

Le périple d'Adélie, une vraie battante...

 

À l’été 1688, Adélie, une jeune orpheline française, monte sur le Saint-Louis au port de La Rochelle pour rejoindre son fiancé en Acadie. Toutefois, ce n’est pas dans les bras de son amoureux qu’elle se retrouve au terme de sa traversée de l’océan Atlantique, mais plutôt au cœur d’une attaque de pirates, qui prennent le navire d’assaut. Elle attire bientôt la convoitise d’Arie, un renégat aussi élégant que redoutable, qui ne recule devant aucune violence pour en faire sa prisonnière personnelle. Or, le forban compte plusieurs ennemis parmi ses compagnons ; il décide donc de s’enfuir dans les forêts vierges de l’Acadie, où Adélie est forcée de le suivre…

 

Arie ne fait aucun mystère de son désir pour sa captive, mais il promet tout de même de la conduire à son fiancé, à Grand-Pré. Dans la solitude de l’immensité sauvage qui les sépare de leur destination, Adélie pourra-t-elle résister aux séductions d’Arie, dont le passé nébuleux et la bravoure devant le danger amplifient le charme ?

 

Mon avis

 

La fiancée au corset rouge est un roman d’aventures. Il se passe toujours un rebondissement qui donne envie de lire la suite. Mais ce n’est pas seulement cela. Il y a de l’amour, des sentiments, de la romance, mais pas trop. Je ne lis pas de romance et je n’ai pas du tout été gênée par les passages qui en comportaient, ils sont mêlés au récit.

 

Bien que l’histoire pourrait se passer à n’importe quelle époque, tant ce sont les relations humaines qui sont importantes dans cette trilogie, le fait que l’histoire se passe en 1688, permet à l’auteur de faire découvrir les mœurs et attitudes des pirates. Les descriptions sont tellement vivantes, que mon imaginaire a été comblé. J’ai tremblé face à certains forbans. De plus, en faisant des recherches au sujet de l’Acadie, je me suis aperçue que Pascale Dussault avait mêlé des faits historiques à la fiction. Elle semble s’être beaucoup documentée.

 

Adélie est une femme forte et courageuse. Elle a un tempérament bien affirmé. Je me suis beaucoup attachée à elle. Le personnage d’Arie est beaucoup plus ambigu et j’ai pris beaucoup de plaisir à essayer de cerner ses intentions. Le caractère d’Olivier est lui aussi très bien dépeint. J’ai énormément aimé que les personnalités de tous les personnages soient très précises. Cela m’a permis d’être en totale immersion dans l’histoire.

 

L’écriture contribue également à la réussite de ce roman. Elle est très fluide, très vivante et donne l’impression de visualiser un film.

 

Conclusion

 

La fiancée au corset rouge est un très bon roman qui a transporté mon imagination à l’époque des flibustiers. L’histoire est si bien contée que j’ai eu l’impression de vivre plein d’aventures depuis mon canapé. L'analyse des personnages est tres bien développée ce qui m'a permis une totale immersion dans l'histoire. J'ai hâte de lire la suite.

 

IMG_2667