IMG_2724

 

La nouvelle vie de Kate Reddy

Allison Pearson

Éditions cherche midi

 

Présentation éditeur

 

C’est un régal pour les lecteurs ayant grandi avec Bridget Jones de retrouver le personnage de
Kate Reddy, quinze ans après l’énorme succès de Je ne sais pas comment elle fait.
Kate Reddy compte les quelques semaines qui la séparent de la cinquantaine avec effroi. Si on ajoute à cette angoisse les hormones qui s’agitent, des ados qui ont besoin d’elle mais qui ne lui adressent pas la parole, des parents qui vieillissent et redeviennent des enfants, un mari qui se cherche et a décidé de s’offrir un break pour se consacrer à la méditation… Kate se trouve prise dans un sandwich qu’elle ne peut même pas avaler à cause des calories ! Tout cela sans compter son retour dans le monde du travail, où la cinquantaine est un tabou…

 

Juste au moment où elle commence à se débrouiller dans son nouveau boulot, son ancien amant, Jack, réapparaît… Les choses se compliquent, et c’est peu dire.

 

Allison Pearson écrit sur le challenge d’être parent à l’ère des réseaux sociaux, sur l’évolution du couple après des années de mariage, sur la difficulté pour une femme de reprendre le travail après une longue pause, sur la lutte permanente pour « rester dans le coup » malgré tout, et sur toutes les questions que se posent les femmes en vieillissant. Bien plus qu’un numéro d’équilibriste, il s’agit de réussir à se retrouver et à savoir de quoi on a besoin pour se sentir vivant(e) quand on s’est habitué(e) à être soi-même sa dernière priorité.

 

Avec ce roman hilarant au rythme trépidant et à l’humour féroce, Allison Pearson nous démontre qu’il y a un peu de Kate Reddy en chacun(e) d’entre nous.

 

Ce que j'en retiens

 

Lorsque Babelio m’a proposé de recevoir ce roman dans le cadre d’une Masse Critique privilégiée, j’ai immédiatement été emballée. Merci à Babelio et aux Éditions cherche midi pour cet envoi.

 

J’avais lu Je ne sais pas comment elle fait, alors que je n’avais pas d’enfants et j’ai lu La nouvelle vie de Kate Reddy, également en anticipation. En effet, Kate a un nouvel ami : Perry. Ce nom définit la période qui précède la ménopause, ainsi que tous les symptômes qui l’accompagnent. Waouh ! Je sais maintenant ce qui m’attend ! Entre les pertes de mémoire, les bouffées de chaleur, les inquiétudes sur tout (euh, ça, j’ai déjà.😜), la prise de poids, etc. Et je ne parle pas des cycles qui n’en font qu’à leur tête… Avec beaucoup d’humour, Kate Pearson dépeint cette période troublée dans la vie des femmes. Je pense que c’est un sujet que je n’aborderai pas avec mon entourage, aussi, maintenant, je sais tout.😀

 

Le mari de Kate est en reconversion professionnelle. Pendant deux ans, il n’aura pas de salaire. Aussi, Kate doit retourner dans le monde du travail, après sept ans à prendre soin de sa famille. À 49 ans et demi, ce n’est pas facile, surtout dans le monde de la finance, où le jeunisme est roi.

 

Et pour couronner le tout, Kate est maman de deux adolescents. Le livre commence par la mésaventure vécue par sa fille, Emily. Son belfie fait le tour des réseaux sociaux. Non, je n’ai pas fait de fautes de frappe. Ce n’est pas un selfie, mais bien un belfie. Mais qu’est-ce donc ? C’est une photo de ses fesses. Cette histoire révèle la difficulté d’être un adolescent à l’heure des réseaux sociaux. Maintenant, la maison n’est plus un havre de paix, les persécutions suivent les jeunes jusque chez eux.

 

Rajoutez à tout ça des parents vieillissants, un ancien amour qui vient perturber notre héroïne, et vous avez la vie de Kate.

 

Mon avis

 

J’ai passé un super moment avec ce livre. La lecture est distrayante et très amusante. Le rythme est effréné comme la vie de Kate, et on ne s’ennuie pas une minute. Quand une femme moderne doit tout gérer, il se passe toujours quelque chose. Allison Pearson raconte l’année des quarante-neuf ans de Kate avec beaucoup d’humour. Que j’ai ri ! Kate est une héroïne attachante à laquelle nous, les femmes, pouvons nous identifier. Et pourtant, sous couvert de la dérision, de nombreux messages sont passés. Ce livre m’a fait réfléchir sur le thème de l’adolescence et comment être là pour ma fille quand elle entrera dans cette période, sur les solutions pour mieux vivre la pré-ménopause quand ce sera mon tour et sur la place des femmes dans le monde du travail, à la cinquantaine.

 

Mais ce que je retiens essentiellement est que La nouvelle vie de Kate Reddy est une lecture pas prise de tête, qui fait du bien et qui relaxe. Un bon verre de ce qui vous fait plaisir, un transat, et vous êtes partis pour des heures de détente et de rires. Un vrai régal pour la tête et les zygomatiques.

 

Il n’est pas nécessaire d’avoir lu le premier livre d’Allison Pearson pour passer un bon moment avec celui-là.