IMG_2802

 

Une pluie d’étincelles

Tamara McKinley

Éditions de l’Archipel

 

Présentation éditeur

 

Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.
Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.
Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrètement amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père…
Morgan’s Reach est sous tension. Il n’a pas plu depuis trois ans. Et soudain une tempête menace d’embraser la région. L’atmosphère est électrique, qui pourrait réveiller rancœurs et jalousies au sein de la petite communauté. D’autant qu’un homme rôde…
Les paysages somptueux de l’Australie sauvage, un personnage de femme fort et déterminé… Autant d’ingrédients qui ont fait le succès des grandes sagas de Tamara McKinley.

 

Mon avis

 

Vous le savez certainement, je suis fan de sagas. Et une pluie d’étincelles ne fait pas exception, j’ai adoré.

 

Le premier tiers du livre est plaisant. L’auteure présente les personnages, les relations entre chacun, la ville de Morgan’s Reach et le contexte. C’est agréable à lire, cela fait du bien.

 

Puis, avec une phrase, elle nous met l’eau à la bouche, nous savons que la situation ne va pas rester paisible. Et effectivement, avec la nature qui se déchaîne, le mystère autour de cet homme qui rôde, les blessures du cœur à panser pour de nombreux protagonistes, le rythme s’accélère. Je n’avais plus envie de lâcher Une pluie d’étincelles.

 

La majorité des personnages sont attachants. Les femmes sont fortes et ont une place très importante dans la communauté. Le petit garçon, Danny, qui n’accepte pas la mort de son père, est émouvant. La vie dans l’outback australien, ainsi que ses dangers sont très bien représentés, j’ai eu la sensation d’y être.

 

Lorsqu’un incendie se déclare, la solidarité s’organise. Il faut combattre le feu, soigner les blessés, chacun a son rôle. Cette bataille contre les éléments est décrite d’une manière très vivante, avec énormément de suspense. Les habitants arriveront-ils à dominer la nature ? Des drames vont se produire …

 

Et qui est cet homme mystérieux ? Nous savons que c’est un soldat qui revient de la guerre et qu’il est atteint d’un cancer. Pourquoi se cache-t-il ? Qui est-il ? Que veut-il ? J’ai adoré le suivre.

 

Un passage m’a particulièrement émue dans cette histoire. Les larmes n’étaient pas loin, tant une discussion est poignante.

 

Certains personnages ont été malmenés par la vie. Tamara McKinley aborde différents thèmes, tels que le deuil, l’alcoolisme, le choc post-traumatique, la violence conjugale, mais aussi, la résilience, la solidarité, l’amitié. Elle démontre aussi comment un geste qui peut paraître anodin, peut entraîner une pluie de conséquences et … d’étincelles, jusqu’à aboutir à un brasier.

 

J’avais vu sur un post que certaines personnes lisent la dernière page d’un livre avant de le commencer. Il ne faut absolument pas le faire avec ce livre. J’ai relu, cinq fois, le dernier paragraphe tant ma surprise fut grande. Je me suis repassé tout le livre dans la tête pour voir si j’aurais pu deviner ce que l’auteure révèle à la fin.

 

Conclusion

 

J’ai adoré Une pluie d’étincelles. Dès le début, j’ai eu la sensation de faire partie de Morgan’s Reach, de connaître ses habitants et d’entretenir des liens avec eux. Mais, quelle agréable surprise, lorsque le rythme s’est emballé au deuxième tiers du livre ! Il m’est devenu impossible de le lâcher. Des personnages hauts en couleur, des passages bouleversants, du mystère, un combat contre la nature mais aussi contre certains drames de la vie, du suspense, des sentiments, une fin scotchante et poignante font la réussite de cette saga.

Merci beaucoup aux Éditions de l'Archipel pour ce service presse.❤️