Design

 

Des papillons dans le cœur

Petra Hülsmann

Éditions de l’Archipel

 

Présentation éditeur

 

 

Fille perdue, cœur à prendre

 

La vie de Lena est à son image : nette et rangée. Jusqu'au jour où, à la veille de ses 30 ans, alors qu'elle s'apprête à se marier, son fiancé Simon lui annonce qu'il est tombé amoureux d'une autre. Comme si ça ne suffisait pas, elle est virée de son travail suite à une étourderie.
Mais il en faut plus pour abattre la jeune femme. Pourtant, ses espoirs sont battus en brèche : elle qui espérait s'épanouir dans une agence de relations publiques, trouve un poste dans la petite librairie de son quartier, tenue par Otto, un vieil homme bougon.
Malgré ses efforts, elle n'est pas non plus du genre à faire tourner la tête des hommes... ce qui ne l'empêche pas d'éprouver un sentiment incompréhensible à l'égard de son colocataire Ben, véritable tombeur doté d'un ego surdimensionné. Luttant contre cette passion qui la dépasse, elle entame une relation avec Jan, un écrivain, qui remplit tous les critères qu'elle attend chez un homme. En apparence, du moins...

 

Décidément, pas facile d'avoir trente ans.

 

Mon avis

 

 

Je m’attendais à aimer ce livre, à passer un bon moment avec lui, mais pas à l’adorer autant.

 

L’histoire pourrait faire penser à de la chick-list, mais elle est plus que ça. Bien que certains codes de ce genre littéraire soient présents, les sujets sont beaucoup plus creusés.

 

J’ai énormément aimé les personnages. Lena est une héroïne de notre époque, avec les préoccupations d’une jeune femme moderne, qui veut réussir sa vie sentimentale et sa carrière. Elle est naturelle, maladroite, elle se mêle de ce qui ne la regarde pas sous couvert de bonnes intentions. Elle manque de confiance en elle, mais cherche à transformer sa vie. C’est une gaffeuse attendrissante et il est facile de s’identifier à elle.
Otto, le libraire bougon, m’a énormément touchée.
En fait, chaque personnage a sa propre personnalité, avec ses bons côtés et ses travers. Ils sont tous crédibles.

 

J’ai beaucoup aimé le rôle de la librairie dans cette histoire. En tant qu’amoureuse des livres, j’ai été très sensible à la place qu’ils tiennent dans la vie de Lena, que ce soit en tant qu’objets, mais aussi par leur contenu. J’ai trouvé qu’ils étaient bien mis en valeur.
A contrario, que j’ai ri au sujet de Jan, cet écrivain qui n’est encore pas reconnu comme il le devrait…

 

Des papillons dans le cœur est pétillant, bourré d’humour, mais aussi attendrissant par moments. Il y a beaucoup de rebondissements. Même si certaines conclusions peuvent sembler prévisibles, c’est surtout parce qu’on les espère tellement. Le chemin est quand même sinueux pour Lena. C’est la vraie vie racontée avec peps.

 

Le livre physique est, quant à lui, superbe. La couverture est très belle, et le dessin présent à chaque fin de chapitre, rend la lecture belle pour les yeux.

 

Conclusion

 

J’ai adoré ce roman plein de peps et d’humour. C’est une très belle histoire que j’ai lue plus vite que je ne m’y attendais, tant je la retrouvais avec impatience. J’ai ri, j’ai été attendrie et j’ai même eu les larmes aux yeux. Les papillons dans le cœur, c’est la vraie vie romancée.

 

Je remercie sincèrement Mylène des Editions de l’Archipel pour ce service presse.