IMG_3127

 

Lola, Sérieux !

Luce Michel

Éditions Pygmalion

 

Quatrième de couverture

 

Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie et... est fan de romances. Une addiction qu elle dissimule à tous, sauf à son journal.
Comme toute femme, elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire toujours disponible plutôt qu un gars avec un cheval. Sérieusement, avez-vous déjà essayé de garer un cheval dans Paris ?
Mais ses lectures, elles, sont des contes de fées.
Lola parviendra-t-elle à réconcilier ses deux réalités ?

 

Mon avis

 

Tout est réuni pour nous faire penser à un livre de chick-list léger : la quatrième de couverture, le fait que ce soit sous forme de journal intime, les extraits de romance presque à chaque date, le célibat de Lola… Mais c’est sans compter que Lola a presque la quarantaine. À cet âge, on a déjà vécu et l’image du prince charmant s’est abîmée.

 

Oui, c’est vrai, Lola a envie de vivre une histoire d’amour comme dans les romances qu’elle lit en cachette, mais elle a aussi un travail, des amies. Ses pensées ne sont pas seulement dirigées vers le futur homme de sa vie. Elle est moderne, comme le prouvent les hashtags qu’elle utilise souvent et qui m’ont fait rire. Ils sont toujours appropriés à la situation. Lola est aussi très lucide et très sarcastique. C’est normal, c’est son journal, elle peut dire ce qu’elle pense vraiment, personne ne va le lire. Aussi, même si certaines de ses pensées peuvent sembler égoïstes, c’est parce qu’elles sont honnêtes. La bienséance n’a pas lieu d’être lorsque l’on se parle à soi-même. Et soyons sincères, qui n’a jamais pensé aux conséquences sur sa vie lorsque quelqu’un de son entourage annonce un grand changement dans la sienne ?

 

Aussi, il est très facile de comprendre Lola. Elle est vraie. Ce n’est pas une héroïne de romance, mais une femme de maintenant, avec un humour décapant, beaucoup d’autodérision et une conscience du monde qui l’entoure. Mais, quand on est seule, on peut être tentée de repousser les choses à faire. Par moments, j’ai eu envie de secouer Lola et de lui dire… d’aller chez le coiffeur, par exemple. Oups, cela fait un moment que moi aussi, je dois prendre rv, que mes cheveux sont trop longs. #faiscequejedispascequejefais
J’ai été aussi tentée de lui dire qu’elle ne faisait pas les bons choix. C’est facile à dire avec un œil extérieur, car je suis persuadée que j’aurais pu faire les mêmes qu’elles.

 

Conclusion

 

Sous couvert d’humour, Luce Michel nous dresse un portrait d’une femme moderne, indépendante, active et très lucide. Lola m’a amusée, exaspérée, comme les personnes proches peuvent le faire, parfois, attendrie aussi.

 

La fin me fait souhaiter avoir certaines réponses dans Alice, superbe ! que je vais bientôt lire. Non, mais, Lola, sérieux ! que s’est-il passé entre le 14 juillet et le 6 août ? #cestquoiceteasing

 

J’ai énormément aimé ce livre qui est plus sérieux qu’il n’en a l’air et qui offre, en même temps, un vrai moment de détente. L’humour, parfois ironique de Luce Michel, m’a charmée.

 

Mon montage photo fait référence à certains aspects du métier de Lola.

 

Je remercie sincèrement Luce Michel et les Éditions Pygmalion pour leur confiance.