IMG_3192

 

Alice, Superbe !

Luce Michel

Éditions Pygmalion

 

Présentation éditeur

 

"Alice est étonnante. Elle a la voix éraillée de ceux qui ont trop fumé. Je trouve que cela a un charme fou, surtout chez quelqu'un qui n'a pas touché une cigarette de toute sa vie. Elle a fait un peu de tout dans le milieu du théâtre, donne des dîners improbables où son mari s'ennuie ferme mais où tous les autres convives boivent trop et parlent fort. Si Sagan était encore parmi nous, elle s'inspirerait d'Alice". Lola Même pour ses amies telle Lola, Alice est un tourbillon. Mais surtout, Alice est fan d'horoscope. Un sale petit secret qu'elle n'assume pas complètement. Selon ce qu'elle lit le matin, elle est capable de chambouler son emploi du temps. Oui, son addiction va loin... Alors, lorsqu'elle décide de tout changer, agira-t-elle en fonction de la configuration du ciel ?

 

Résumé

 

Alice est à un tournant de sa vie. Elle est mariée, elle a une fille et elle est écrivain. Cependant, Simon, son amour de jeunesse est réapparu dans sa vie. Alice a une maison à Saint-Tropez. Elle y séjourne avec une amie, qui a besoin de réconfort. Ces quelques jours vont lui permettre de faire le point sur sa vie.

 

Mon avis

 

Ce livre, contrairement à ce que la quatrième de couverture pourrait laisser entendre, n’est pas un livre léger.

 

Alice se décrit comme une femme superficielle. Mais on découvre vite que c’est une façade. C’est une femme égratignée, qui a souffert, mais c’est surtout une femme passionnée qui se cache derrière les apparences.

 

Je ne ressemble pas du tout à Alice, en particulier au sujet de sa conception de la maternité, et pourtant, elle a su m’émouvoir, je l’ai comprise. J’ai été sensible à ses ambivalences, j’ai eu envie de la prendre dans mes bras et de lui dire d’être moins dure avec elle-même.

 

Ce roman est l’autopsie d’un amour passionnel. Je n’ai pas pu m’empêcher de repartir vingt ans en arrière, de repenser à mes amours de jeunesse que j’ai peut-être idéalisés. Que se passerait-il si je revoyais ce jeune homme que j’ai aimé à vingt ans ? L’image que j’en ai est-elle la réalité ou a-t-elle été façonnée par les rêves de jeune fille que j’avais ?

 

Je ne suis pas entrée immédiatement dans l’histoire, mon intérêt est allé crescendo. Au départ, je suis restée à l’entrée de la bulle qu’Alice a créée autour d’elle, je n’ai pas dépassé sa carapace, mais au fur et à mesure qu’elle dévoilait ses failles et surtout qui elle est vraiment, je me suis attachée à elle et, de ce fait, au roman.

 

Alors qu’Alice parle, par moments, de sorties en dehors de la maison, j’ai eu la sensation d’être en huis clos avec elle. Par la plume de Luce Michel, j’ai eu l’impression de vivre en intimité avec l’héroïne. J’étais dans une chambre, à côté d’une valise, et j’écoutais les confidences d’Alice. Je ne la jugeais pas, je souhaitais qu’elle fasse les bons choix même si je n’avais pas d’avis sur ce qu’ils devaient être. Je voulais ce qu’elle trouverait bon pour elle.

 

Conclusion

 

Alice, Superbe ! est l’histoire d’une femme passionnée, qui se révèle petit à petit, qui se livre sans fard, telle qu’elle est. Elle raconte l’amour qui l’a fait devenir ce qu’elle est et qui a guidé sa vie sans qu’elle en ait conscience. Ce livre est une ambiance. Luce Michel crée une intimité entre le lecteur et Alice. Cette histoire peut même provoquer une introspection. Sans même avoir le même vécu ou la même personnalité qu’Alice, ce roman peut vous rappeler de jolis souvenirs. Ce livre me fait penser à un classique plein de modernisme. 

 

Merci à Luce Michel et à Alice qui m’ont donné envie de lire Marin de Gibraltar de Marguerite Duras.

 

Je remercie sincèrement Luce Michel et les Éditions Pygmalion pour ce service presse.