IMG_3297

 

Un fils parfait

Mathieu Menegaux

Éditions Points

 

Quatrième de couverture

 

Quand on épouse le prince charmant, beau et brillant, qu’on a avec lui deux petites filles adorables, comment imaginer un seul instant que le pire puisse arriver ? Qu’il a menti sur tout, tout le temps ? Qu’il va falloir se résoudre à affronter celui qu’on a tant aimé dans une lutte sans merci ?

 

Inspiré d’une histoire vraie, le récit poignant du combat d’une mère contre la machine judiciaire.

 

Mathieu Menegaux est né en 1967. Son premier roman, Je me suis tue, primé aux Journées du Livre, est également disponible en Points.


« On sort secoué de ce récit vif, nerveux et haletant. »
Estelle Lenartowicz ? Lire


« Un roman grave et magistral »
Télé-Loisirs

 

Prix Claude-Chabrol 2017 du roman noir

 

Mon avis

Merci ! Merci ! Merci, Monsieur Menegaux pour ce livre qui dépeint si bien une réalité policière et surtout judiciaire. Malheureusement pour tous ces enfants, tout ce que vous décrivez est juste. Que ce soient les pensées de Daphné , le comportement de Maxime, le fonctionnement de la Police et de la justice, les paroles des fillettes, les réactions de l’entourage, tout est empreint d’un grand réalisme.

 

Merci à vous de dénoncer le retard de notre grand pays à ce sujet. Merci de révéler ces faits si effroyables et pourtant si vrais.

 

Même si la fin est surprenante et inattendue et que dans le cadre d’une fiction, j’y ai adhéré, à distance de ma lecture, je me surprends à espérer que vous puissiez écrire un livre décrivant le combat des vraies victimes, celles au premier plan, celles qui ont vécu cet enfer personnel et judiciaire. Vous avez tellement de talent pour retranscrire les pensées de vos personnages, vous êtes lu par beaucoup de personnes, que je me prends à rêver que vous puissiez être la voix de ces survivants.

 

Enfin, merci à cette dame qui a eu le courage de vous raconter son histoire.