IMG_3412

 

Quand le temps s’arrêtera

Carole Duplessy-Rousée

France Loisirs

Éditions De Borée

 

Quatrième de couverture

 

Madison a renoncé à son lucratif métier de commissaire-priseur pour se consacrer à la recherche d'oeuvres perdues ou volées. Elie, un ami galeriste, lui propose un voyage à Buenos Aires afin d'aller expertiser une toile prochainement mise en vente et qui pourrait être un Rembrandt. En voyant la photo, Madison reconnaît aussitôt le tableau. Quelques années plus tôt, une personne l'avait sollicitée pour l'aider à retrouver ce bien de famille volé par les nazis durant la guerre. Madison débutait alors dans le métier et n'avait pas osé relever ce défi. Mais, cette fois, malmenée par un mari jaloux et exigeant, elle n'hésite pas à s'envoler pour l'Argentine où elle est accueillie par Sacha, la soeur d'Elie. Celle-ci lui révèle être un agent du Mossad et l'informe que l'actuel détenteur du tableau est le fils d'un médecin nazi ayant fui l'Allemagne vaincue. Richissime propriétaire terrien dans la pampa argentine, il est soupçonné d'alimenter des réseaux néo-nazis et les services secrets israéliens le traquent. Madison servira d'appât. La jeune femme se jette à corps perdu dans ce combat qui n'est pas le sien mais dans lequel elle aura enfin le sentiment d'exister...

 

Une épopée romanesque au souffle puissant, dont le lecteur ne sortira pas indemne.

 

Mon avis

 

Madison, maman de trois grands enfants, est mariée avec Pierre. Ce dernier ne la respecte plus et lui assène, continuellement, des méchancetés. Il se considère supérieur à elle, parce qu'il gagne plus d’argent qu’elle.

 

Elie, un ami, demande à Madison, son aide pour expertiser un tableau qui pourrait être de Rembrandt. Pour cela, elle va partir en Argentine. Elle sera guidée par un agent du Mossad : Sacha, la sœur d’Elie. L’œuvre est détenue par le fils d’un médecin nazi, aussi, la mission est très dangereuse.

 

J’ai adoré Madison. Humiliée par son mari, elle se surpasse lorsqu’elle se bat pour une cause à laquelle elle croit. Non seulement, elle montre un très grand courage, mais aussi un tempérament fort. Sa témérité et son obstination frôlent l’imprudence, car elle est vraie. Lorsqu’elle s’affranchit de son mari, elle révèle sa vraie nature. J’ai beaucoup aimé son portrait psychologique. Il est facile de s’identifier à elle. Elle représente les multiples facettes d’une personne en fonction du comportement de son entourage, mais aussi de ses propres valeurs.

 

Le rythme de l’histoire est très alerte. Le suspense est très grand. Aussi, ce livre se dévore. Carole Duplessy-Rousée m’a tenue en haleine avec des passages sous haute tension. Mon envie de connaître la suite était impérieuse, tant l’auteure m’a tenue dans sa main, avec des rebondissements qui m’ont fait trembler. Elle s’y entend, également, pour révéler certains éléments, seulement au moment adéquat. Mon imagination a beaucoup travaillé. 😀 Et le tout est sans aucun temps-mort.

 

L’aspect historique et politique sont très riches. Ce roman décrit la fuite des nazis vers des pays qui les ont accueillis, à la fin de la Guerre, et qui se sont reconstruit une nouvelle vie, sans être appréhendés. Il démontre les ramifications qui agissent encore. Les éléments dépeints dans ce livre m’ont glacée. Quand le temps s’arrêtera parle aussi des descendants des déportés et des biens volés par les S.S, ces souvenirs de famille qui racontent l’histoire de leurs aïeux. J’ai été très émue de la manière, respectueuse et pudique, mais cependant, précise, dont sont traités ces sujets.

 

Du Mossad, je ne connaissais que le nom. L’auteure explique certaines de ses missions et des méthodes de ses membres, prêts à toutes les méthodes, dans leur recherche de justice. Ce livre m’a fait réfléchir sur la limite entre le bien et le mal, lors d’une quête de réparation. Jusqu’à quel point notre esprit peut-il accepter des violences et dans quel cas, leur trouve-t-il une justification ? Les personnages attachants de cette organisation m’ont impliquée dans l’histoire et ont provoqué des réflexions au sujet de mes pensées profondes.

 

Enfin, comme cela est dit dans la quatrième de couverture, Quand le temps s’arrêtera est une épopée romanesque. L’amour, l’amitié et les liens familiaux apportent une dimension émouvante à cette histoire. J’ai été très touchée par les sentiments qui unissent certains personnages. J’ai aimé la transformation de Madison.

 

J’ai adoré Quand le temps s’arrêtera. Je terminerai en disant que la fin m’a soufflée et énormément troublée.

 

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

IMG_3408