5F40FA72-4628-4097-B62E-D853AC842441

 

 Souvenirs de Madame Sand

Guillaume Trotignon

Éditions Marivole

 

Quatrième de couverture

 

Une saga historique où se croisent écrivains, artistes, hommes politiques qui ont marqué le XIXe siècle

 

En ce début de XIXe siècle, nombreux sont les défis qui attendent la fille des Chapelin, Jeanne. Mariée avec un laboureur, elle s’installe loin de Louvet, dans le petit village de Nohant, en Berry. Là où précisément habite une certaine Aurore Dudevant qui deviendra la romancière George Sand.

 

Amie de la célèbre écrivaine, Jeanne a la chance unique de fréquenter les plus grands artistes du XIXe siècle : Musset, Delacroix, Chopin, Flaubert… et de découvrir la femme de lettres sous un jour nouveau.

 

Tout aurait pu être paisible. Hélas, c’était sans compter la présence troublante du duc Louis-Alexandre de Nuys qui n’a rien oublié des vieilles querelles de famille… Ce nouvel opus, qui peut se lire de manière indépendante des précédents, transporte le lecteur dans un XIXe siècle étonnant, où se mêlent arts et révolutions : on y croise tour à tour des écrivains, des artistes mais aussi des révolutionnaires et des hommes politiques comme Napoléon III.

 

Au sujet de l’auteur


Ce roman est le tome 4 de la série Le temps des blés.
Lauréat du 1er prix Lions Club de la Région Centre (année 2016) pour Le temps des blés, diplômé d’Histoire et ancien élève de Sciences-Po Paris, Guillaume Trotignon enseigne le français en Corée.

 

Au travers de sa quadrilogie qui s’étend du début du XVIIIe siècle jusqu’à la fin du XIXe siècle, il nous fait revivre avec talent l’histoire du Berry et de la France. Sa saga retrace génération après génération les vies de deux familles, l’une paysanne, l’autre aristocrate.

 

XVIIIe siècle (1) : Le temps des blés
XVIIIe siècle (2) : Le fils des Lumières
XIXe siècle (3) : Le cavalier de la Révolution
XIXe siècle (4) : Les souvenirs de Madame Sand

 

Mon avis

 

Comme le dit la quatrième de couverture, ce roman peut se lire indépendamment des autres. Je n’ai pas lu les précédents opus, et je n’ai jamais été perdue. Je suis entièrement entrée dans l’histoire.

 

Je m’étais mis une petite pression avant la lecture de Souvenirs de Madame Sand. Je suis abonnée à la page de Guillaume Trotignon, et j’avais déjà constaté que c’était un auteur qui semblait avoir une grande culture et un certain niveau de langage. Et bien que le texte soit très travaillé, il est d’une fluidité et d’une accessibilité très grandes. C’est l’excellence au service de tous. Ce livre est parfaitement écrit et sans difficultés de compréhension. C’est beau et c’est clair. La plume est vivante, on tourne les pages avec plaisir.

 

Le mariage entre les personnages de fiction et les personnalités ayant existé est savoureux ; tous les protagonistes, qu’ils soient inventés ou non, sont sur le même plan et leurs portraits connaissent la même précision. Jeanne est amie avec George Sand et on imagine aisément que l’écrivaine ait pu avoir des amitiés semblables. Le Duc de Nuys est très actif dans le coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte et son investissement est très crédible.

 

J’avais eu une approche du caractère passionné de George Sand, en lisant Marianna de Jules Sandeau, paru aux Éditions Marivole : un roman pour lequel j’avais eu un véritable coup de cœur. Guillaume Trotignon m’a révélé ses combats politiques, sa bonté, ses luttes sociales, ses amitiés et ses amours, sa vision de l’art, etc.

 

Ce tome de la saga, qui se déroule de 1820 à 1880, est d’une immense richesse historique. J’ai découvert le parcours de Louis-Napoléon Bonaparte qui deviendra Napoléon III, j’ai appris les aspects contradictoires de son ascension. J’ai été étonnée de mes lacunes au sujet de la mise en place de la République, en France. Merci à Guillaume Trotignon pour avoir réparé cela de manière si agréable. Cet auteur est un vulgarisateur historique. Il raconte les évolutions, les évolutions techniques et artistiques, les bouleversements politiques, mais aussi la vie dans les campagnes.

 

Enfin, l’histoire de Jeanne m’a passionnée. J’ai pris énormément de plaisir à la suivre et à découvrir le cheminement de ses pensées. J’ai aimé voir la jeune femme gagner en maturité. Elle fait des erreurs, surmonte des épreuves, mais a la chance de bénéficier d’amitiés sincères. C’est une femme très attachante.

 

Conclusion

 

J’ai énormément aimé ce roman passionnant, qui m’a énormément enrichie du point de vue historique et culturel. L’écriture élégante de Guillaume Trotignon est un véritable plaisir à lire. J’ai autant aimé l’histoire de fiction que les faits historiques. Souvenirs de Madame Sand est une superbe saga historique que je vous invite à découvrir.

Je remercie sincèrement Guillaume Trotignon et Christophe Matho des Éditions Marivole pour ce service presse.