31 décembre 2018

Bon réveillon du 31 décembre 2018

  Bonsoir à tous,   Je vous souhaite un très bon réveillon.   Amusez-vous bien.😀   😘  
Posté par Valmyvoyou lit à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

31 décembre 2018

Bilan livresque de décembre 2018

     Bonjour à tous,    Voici mon bilan livresque du mois de novembre 2018 : 21 livres, soit  5736 pages. J'ai lu plus de livres courts que d'habitude.   En raison du nombre de livres lus, j’ai été obligée de partager mon bilan en deux parties.☺️    Sur la première photo, ce sont les livres que j’ai le plus aimés, j’ai indiqué mes plus gros coups de cœur par un cœur rouge. Sur la deuxième photo, il y aussi des livres adorés.    Liens de mes chroniques (Cliquez sur... [Lire la suite]
31 décembre 2018

Bonne semaine du 31 décembre 2018

  Bonjour à tous,   Je vous souhaite une très bonne semaine.   😘  
30 décembre 2018

L’enfant du canal, Jean-Pierre Croizier

     L’enfant du canal Jean-Pierre Croizier Éditions Marivole   Quatrième de couverture   Jeanne a dix-huit ans. Elle veut se défaire du carcan familial, de ce père omnipotent et de cette mère soumise. Le destin va lui faire rencontrer Paul qui va devenir l’unique amour de sa vie. Un amour irraisonné. Paul est un aventurier au passé mystérieux et qui, en dépit de ses efforts pour plaire à son épouse, a du mal à rentrer dans le rang. Cette passion contient une force destructrice contre laquelle il... [Lire la suite]
29 décembre 2018

Bon week-end du 29 décembre 2018

  Bonjour à tous,   Je vous souhaite un très bon week-end.   😘  
28 décembre 2018

Battements de cœur, Cécile Pivot

  Battements de cœur Cécile Pivot Éditions Calmann-Lévy   Quatrième de couverture   « Elle aime la ville, lui la nature. Elle aime la mer, lui la campagne. Elle lit beaucoup, lui peu. Elle est bordélique, lui est maniaque. Elle se couche tard, lui s’endort tôt. Elle goûte les bourgognes, lui les bordeaux. Ces dissemblances deviennent vite un jeu entre eux. Ils se séduisent, se défient, tentent de se convaincre qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre, mais c’est perdu d’avance et ils le savent.» Tout... [Lire la suite]

27 décembre 2018

Nous n’irons plus au parc, Paulina Loup-Shinkawa

   Nous n’irons plus au parc Paulina Loup-Shinkawa Publishroom   Quatrième de couverture   Adèle et Junichiro vivent à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Et pourtant, ils partagent depuis toujours les mêmes angoisses et les mêmes rêves.   Dans ce roman empreint de réalisme onirique à la Murakami, il est question de fantômes, de magie, de peurs et surtout d’amour.   Laissez-vous happer par les histoires de ces deux héros, qui se répondent au gré des pages dans une ritournelle... [Lire la suite]
26 décembre 2018

Toutes les histoires d’amour du monde, Baptiste Beaulieu

   Toutes les histoires d’amour du monde Baptiste Beaulieu Éditions Mazarine   Quatrième de couverture   Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie.Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie.   Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue, Anne-Lise Schmidt.Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ?Comment quelqu’un de si... [Lire la suite]
26 décembre 2018

Le fils du fusillé, Jean-Pierre Barré

     Le fils du fusillé Jean-Pierre Barré Éditions É-P-I   Quatrième de couverture   1914 : Hector Meunier est fusillé par l’armée française. Albert, son fils, a tout juste quinze ans lorsque le drame survient. Très affecté par les circonstances tragiques de cette mort, comment pourrait-il comprendre ce qui ne peut l’être ? Encouragé par Marcel Boulay, instituteur et maire de Neuillé‑sur‑Racan, petit village de Touraine, Albert s’est juré de se montrer digne de ce père qu’un conseil de guerre inique... [Lire la suite]
25 décembre 2018

Abigaël, Marie-Bernadette Dupuy

   Abigaël Marie-Bernadette Dupuy Éditions Calmann-Lévy   Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas écrire de chronique sur un livre que je viens de finir, j'ai trop peur de spoiler pour ceux qui n'ont pas lu le tome 1. Je vais simplement vous dire mon ressenti.   Lorsque je lis Marie-Bernadette Dupuy, je retarde le moment d'entrer dans la lecture, car je sais qu'une fois que je commence, les personnages me suivent toute la journée.   C'est encore le cas avec Abigaël. J'ai encore vécu en... [Lire la suite]