208144C8-0617-450D-BFCA-E2F8370E4AD0

 

Zoé fantastique

Luce Michel

Éditions Pygmalion

 

Quatrième de couverture

 

«Mais arrête! Tu es superbe, comme dirait Alice. Tu as le corps d’une femme qui donne, qui offre, qui pardonne. Tu resplendis, ta générosité se lit sur tes courbes. Quand on te voit, on n’a qu’une envie : être dans tes bras pour être consolée, dorlotée et que tu prennes tout en charge. Et c’est ce à quoi tu te consacres, te charger des autres! Zoé, tu es solaire, tu dégages une énergie et une bonté rares. Tu es ronde, et alors? Tu es ronde comme ton cœur est immense, ronde parce que rien en toi n’est petit, ratatiné ou mesquin. Le reste, on s’en fout!»
Lola

 

Oui, si l’on en croit Lola, Zoé est la plus équilibrée de la bande. Et ce n’est pas Alice qui va la contredire. Mariée depuis toujours, mère de trois enfants, éco-responsable et gérant un emploi du temps de ministre, Zoé semble un roc qu’aucune tempête ne peut ébranler. Et pourtant. Une seule petite phrase va bouleverser toutes ses certitudes.
Ses livres de développement personnel lui seront-ils d’un quelconque secours dans ces eaux agitées?

 

Mon avis

 

C’est le troisième livre que je lis de Luce Michel. Je suis épatée de constater que sa plume évolue en fonction du personnage. Dans Lola, sérieux ! le ton est dynamique, humoristique, et même ironique, par moments, comme Lola. Dans Alice, superbe ! l’écriture est intime et élégante comme son héroïne. Pendant une grande partie de Zoé, fantastique ! je me suis sentie enrobée par le texte, je ressentais un cocon maternant autour de la lectrice que je suis. Puis, certains évènements ont changé l’existence de Zoé et une intensité correspondant à la situation s’est immiscée dans le récit.

 

Pour moi, c’est une maîtrise remarquable de l’écriture. En effet, cela développe mon empathie pour la protagoniste concernée et je me sens très proche d’elle.

 

Zoé lit beaucoup d’ouvrages de développement personnel. Moi qui n’en lis pas (plus), ce roman m’a fait beaucoup plus de bien qu’une de ces lectures auraient pu me faire. Comme Zoé, je suis ronde, mais grâce à ses copines, elle m’a fait me sentir belle ainsi. Je me dis, maintenant, que mon corps et mon visage reflètent ma vie et celle que je suis. « (Je) suis ronde comme (mon) cœur est immense. »

 

Avant de lire Zoé, j’étais persuadée qu’elle serait celle de qui je me sentirai le plus proche. En fait, je suis un mélange de cette dernière, de Lola et d’Alice. J’ai des points communs avec chacune et des divergences avec les trois. Luce Michel rend hommage à la diversité des femmes et à l’amitié féminine.

 

Zoé, fantastique aborde le quotidien d’une femme quadragénaire, mariée, avec des enfants. Comment le couple évolue-t-il ? Les attentes de chacun sont-elles toujours en phase ? Comment concilier une vie de femme active, de mère, d’épouse et d’amie dans notre monde qui évolue sans cesse ? Comment concilier ses convictions environnementales et notre société moderne ? Zoé tente de répondre à ces questions. Suite à une phrase prononcée par son mari, le doute l'envahit et son moral est malmené.  

 

Conclusion

 

Ah ! Que j’ai aimé Zoé. Elle m’a amusée, attendrie, donné confiance en moi et émue. Luce Michel a l’art de marier la légèreté et la profondeur des sentiments et des situations.

 

Une nouvelle fois, j’ai eu l’impression que Zoé, c’était moi, tout comme je m’étais retrouvée dans Lola et dans Alice. La prouesse de Luce Michel est de parler à la femme que nous sommes, peu importe notre personnalité.

 

Zoé, fantastique ! est un hymne à la féminité et à l’amitié.

 

Chaque tome de la série peut être lu de manière indépendante, mais le plaisir est décuplé en les lisant dans l'ordre.

 

Je remercie sincèrement Luce Michel et les Éditions Pygmalion pour ce service presse.

 

De la même auteure

(cliquez sur le titre pour lire ma chronique)

 

Lola, sérieux !

Alice, superbe !

 

 

E2EE37E5-A231-4528-9348-E19E542AB9C0