594B161B-FA1D-405E-9FFB-086F16F95378

 

Hello Sunshine

Laura Dave

Éditions Belfond

Le Cercle Belfond

 

Quatrième de couverture

 

Quand une top chef made in YouTube devient le plus gros bad buzz de l’histoire de la cuisine ! Tout en émotion et en humour, un roman savoureux qui prône le retour au vrai, à la famille et au goût des bonnes choses.

 

À trente-cinq ans, Sunshine Mackenzie est à la tête de la chaîne YouTube la plus trendy du moment. Entre sa célèbre émission de cuisine « A Little Sunshine », ses millions de followers, son loft à Tribeca et son amoureux parfait, la vie de la jeune femme a tout d’un conte de fées. Jusqu’au jour où la chantilly retombe : un troll révèle que la belle est une usurpatrice, une « chef » tout juste capable de faire cuire un œuf. Pire encore : des photos d’elle occupée à tromper son époux enflamment la toile… Bye-bye les followers, les sponsors, le mari, le loft à crédit ! Devenue persona non grata à New York, Sunshine n’a plus qu’à rentrer piteusement au bercail, dans les Hamptons, et à entamer sa quête de rachat. Apprentissage auprès d’un chef aussi étoilé qu’intransigeant, mea culpa familial, tentative de reconquête amoureuse : Sunshine trouvera-t-elle enfin la recette magique ?

 

Née en 1977, Laura Dave est une romancière américaine, traduite dans quinze pays. Après Dernières vendanges (2016), Hello, Sunshine est son deuxième roman publié en France. Elle vit à Santa Monica, en Californie.

 

Mon avis

 

Alors qu’elle est en passe d’avoir une émission de télé et de sortir un nouveau livre, Sunshine Mackenzie découvre, le matin de son anniversaire, que la toile s’enflamme à son sujet. Ses comptes sur les réseaux sociaux sont piratés. L’usurpateur révèle qui elle est vraiment : la star de YouTube, célèbre pour sa chaîne de cuisine sait, à peine, cuire un œuf. Il dévoile, également, des vidéos compromettantes. En une soirée, Sunshine perd tout : son mari, son loft, son émission de télévision, etc.

 

Elle cherche refuge dans les Hamptons, là où elle a vécu sa jeunesse et où sa sœur vit. Elles ne sont pas vues depuis des années et les relations sont tendues.

 

Au début, Sunshine se trouve beaucoup d’excuses. Ce n’est pas de sa faute si sa popularité est fondée sur des mensonges, c’est la faute de son producteur, des réseaux sociaux, etc. Va-t-elle faire son mea-culpa et arrivera-t-elle à se recentrer sur l’essentiel ?

 

De manière caustique, Laura Dave dénonce les travers des réseaux sociaux. Elle montre que certaines personnes s’inventent une vie, des compétences ou des qualités qu’elles n’ont pas. Elle montre les dérives de la course aux followers. Cela permet de relativiser quand nos publications ne vendent pas du rêve 😀. Il y a un côté amer mais raconté de manière humoristique.

 

Laura Dave traite aussi le thème des relations familiales. Elle parle des brouilles de plusieurs années parce qu’on ne se comprend pas et qu’on ne sait pas comment faire pour se retrouver, car les rancœurs sont trop profondes. Elle montre que ces déchirements empêchent d’être présent dans la vie de l’autre.

 

L’auteure aborde aussi les difficultés des enfants qui sont surdoués. Elle évoque leur mal-être et leurs éventuelles difficultés à communiquer. Même si le sujet n’est pas traité en profondeur, la petite fille concernée est très attachante. Elle m’a fait fondre.

 

Conclusion

 

Hello Sunshine est un feel-good qui m’a fait passer un excellent moment. Sans être un coup de cœur, je l’ai adoré. J’ai beaucoup aimé le thème des réseaux sociaux, avec ses dérives. J’ai aimé le ton de l’humour utilisé pour décrire la chute de Sunshine et la prise de conscience qui en a découlé.

 

C’est un bon roman de chick-lit qui rappelle qu’il ne faut pas s’éloigner de qui on est et que le paraître peut entraîner des déviances.

 

Le ton corrosif mêlé à l’humour donne un rythme très vif à ce roman, on ne s’ennuie pas. Ce livre est plein de vitamines comme le suggère sa couverture.

 

Je remercie sincèrement NetGalleyFrance et les Éditions Belfond pour ce service presse.

 

#NetgalleyFrance #HelloSunshine #Belfond #LauraDave