27 octobre 2018

La ballade de l’enfant gris, Baptiste Beaulieu

   La ballade de l’enfant gris Baptiste Beaulieu Le Livre de Poche Editions Mazarine Quatrième de couverture   C’est l’histoire de Jo’, un jeune interne en pédiatrie à la personnalité fantasque, à qui tout sourit.   C’est l’histoire de No’, un garçon de sept ans, attachant et joueur, qui est atteint d’un mal incurable et ne comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas le voir plus souvent à l’hôpital.C’est l’histoire de Maria, une mère secrète, qui disparaît à l’autre bout du monde au lieu de rester... [Lire la suite]

12 octobre 2018

La traversée de nos rêves, Andreea Badea

    La traversée de nos rêves Andreea Badea, Éditions Mazarine   Quatrième de couverture   Bucarest, été 1986. La Roumanie de Ceaucescu n’a jamais semblé aussi proche de l’implosion. Censure, arrestations arbitraires, privations…La dictature resserre son étau, et chaque jour les opposants au régime s’organisent. Parmi les étudiants, la ferveur est à son comble : il faut lutter, sans alternative.   Avides de liberté plus que de révolution, Andrei et Silvia ont aussitôt noué une amitié instinctive,... [Lire la suite]
05 août 2018

La compagnie des livres, Pascale Rault-Delmas

  La Compagnie des Livres Pascale Rault-Delmas Éditions Mazarine   Quatrième de couverture   Sceaux, 1966. Annie a des livres plein la tête et des rêves qui se bousculent. Dans la librairie de son grand-père, chaque bruissement de page l’éloigne de la sévérité de son éducation bourgeoise et lui fait oublier sa solitude : la Compagnie des livres est son refuge.   Auvergne, 1966. Michel a perdu brutalement un être cher et son innocence d’enfant avec. Des parties de cache-cache dans les bois aux secrets... [Lire la suite]
12 juillet 2018

Comment ne pas devenir une fille à chats, Nadia Daam

      Comment ne pas devenir une fille à chats Nadia Daam Éditions Mazarine   Quatrième de couverture   Célibataire exigeante et fière de l’être, Nadia Daam, 39 ans, ambitionne de révolutionner le célibat et d’envoyer valser les kilos de stéréotypes systématiquement accolés aux célib’. Surtout quand ce sont des femmes comme elle qui vivent en colocation avec leur chat Pompom et leur fille Zoé – à moins que ce soit l’inverse. (Les gens appellent leurs gosses n’importe comment aujourd’hui. Mais ça,... [Lire la suite]